Les vertus de l’argile

Utilisée depuis des millénaires, l’argile est reconnue pour ses propriétés cosmétiques, antalgiques et décontractantes.

En Égypte antique, on l’utilisait déjà pour soigner les blessures et  Hippocrate en vantait ses mérites lors de l’avènement de la médecine moderne. Cette boue naturelle aux multiples propriétés permet de calmer les inflammations et de soulager les douleurs articulaires.

En application locale, sous forme de cataplasme, l’argile permet de calmer les œdèmes et l’inflammation générée. Très utile en cas d’entorse ou de tendinite, l’argile permet de fixer et neutraliser les toxines, d’où une action anti-inflammatoire. On parle alors d’adsorption. La propriété d’absorption de l’argile permet quant à elle de retenir les liquides et donc ainsi de diminuer, résorber les œdèmes ou hématomes.

En cas de douleurs articulaires (arthrose, rhumatisme, mal de dos, …), la capacité thermique de l’argile permet une action sédative et ainsi un soulagement immédiat. En effet, la capacité thermique de l’argile provoque un effet sédatif général et analgésique pour les terminaisons sensitives des régions traitées.